Claude Foubert

Claude Foubert ou la sérénité

L’artiste vrai poursuit un long monologue intérieur : tel est Claude Foubert, peintre et dessinateur issu de lui-même, avant toute chose. Son style, sa palette, ses évocations, il les doit essentiellement à une profonde méditation personnelle sur le sens des formes et le destin des couleurs. Aux confins de l’abstraction et de la figuration, aux limites du géométrisme et du lyrisme, il régénère dans ses recherches subtiles où le sujet tantôt médité, tantôt issu des formes elles-mêmes, induit d’intenses résonances avec le monde.

Certes, Claude Foubert ne renie pas l’histoire de l’art. Il lui rend même hommage, dans plusieurs œuvres dont une figure en bonne place dans un ouvrage publié‚ par l’ I.S.E.L.P. et intitulé précisément ” Mémoire de l’histoire de l’art “. Dans cette insistance sur le dialogue avec le passé et avec l’autre, Foubert fait appel à un médium bien de son temps : la vidéo et l’ordinateur. Nul doute que l’on a affaire à un contemporain !

Un long contact avec Gaston Bertrand, peintre de la rigueur monumentale et de la subtilité des couleurs, enthousiasme et façonne en son temps le jeune Claude Foubert. Son discours, tant affectif que plastique, donne une large place à celui qui fût un des animateurs de la Jeune Peinture belge. Un trait acéré un geste précis, quasi aérien, des couleurs nuancées, toujours en accord, évoquent à souhait l’héritage du maître.

Mais la personnalité de Foubert transcende cette filiation. Indépendant, curieux, personnel, novateur, Foubert ne cesse de modifier sa palette, de régénérer son dessin, de revoir sa technique. En peinture, les larges plages colorées des surfaces à l’aérographe travaillées il y a maintenant une dizaine d’années, ont laissé la place à une aventure picturale où la maîtrise devient porteuse de sens autant que de forme.Un lyrisme contenu surgit dans des toiles où la matité de l’acrylique exalte des accords colorés toujours souples et subtils.

Une pointe de vermillon, un bleu de cobalt léger et voici l’ensemble d’une composition intelligemment sobre.
Dans les dessins d’aujourd’hui, le geste ample de Foubert élimine le foisonnement sentimental ou le baroquisme de l’expression. La rigueur empreint ces univers d’équilibre et de style, ces plages délicates où le spectateur s’introduit en confiance avec le sentiment d’un voyageur visitant un pays accueillant et discret, utile au sens et au bonheur. Car dans l’œuvre de Foubert, tout est jubilation contenue, exaltation de l’équilibre, voix de la réalité et de l’excellence.

Pierre-Jean Foulon

Curriculum Vitae

Né le 19 juillet 1945 à Bois-d’Haine (Belgique)
www.foubert-art.be – [email protected]

  • Prix E. du Cayla-Martin de l’Académie royale de Belgique pour la période biennale 01.05.91-30.04.93.
  • Premier prix «Joie et Culture wallonne » en 1981
  • Mention au «Prix Anto Carte » en 1975
  • Œuvres acquises par la Communauté française, la province de Hainaut, les villes de La Louvière, Woluwe-St-Lambert, la Banque Nationale de Belgique et la Générale de Banque, Le Musée de Louvain-la Neuve (Donation de la Fondation Serge Goyens de Heusch), La Province du Brabant Wallon (Dondation de la Fondation John Cluysenaar)
  • Ancien membre du groupe ” Zist-Zest “
  • Ancien membre du groupe ” 5 “.
  • Membre du groupe “Quinconce”
  • Membre A.I.A.P UNESCO

Expositions personnelles depuis 2000

  • Galerie Tendances Contemporaines en 2001
  • Galerie du Drapeau Blanc (La Louvière) en 2003
  • Atelier C. Foubert en 2006
  • Galerie Albert Dumont en 2007
  • Atelier C. Foubert en 2008
  • Fondation John Cluysenaar 2009
  • Maison d’Anna 2009.
  • Atelier C.Foubert 2010 et 2013

Expositions de groupe depuis 2000

  • 2001 – “XXe siècle. L’Art en Wallonie”
  • 2009 – La Louvière, Ville de mots
  • 2010 – Exposition du groupe Quinconce à l’Ecole des Arts de Braine-l’alleud
  • 2013 – Confrontation d’abstractions à Braine-le-Comte
  • 2014 –Espace Ockeghem, Foyer culturel de Saint-Ghislain
  • 2015 – Maison des Artistes d’Anderlecht (Groupe Quinconce)

Atelier Claude Foubert

  • Depuis 1990, organisation d’expositions de peinture sur invitation.
    Principaux invités : Gustave Marchoul, Marcel Warrand, Christian Rolet, Francis De Bolle, Charles Timmermans, Nicole Haurez, Luc Mondry, François Huon, Pierre Staquet, Jean-Marie Van Espen, Francis Brichet, Philippe Croquant, Nadine Fievet, Nicole Carels.
  • 2000. Création du site web de l’atelier C. Foubert. Mises à jour en 2007 et 2011 et 2015.

Bibliographie

  • Mémoire de l’Histoire de l’Art, Ed. de l’I.S.E.L.P , Bruxelles, 1991
  • XX e Siècle, L’Art en Wallonie, Serge Goyens de Heush, Ed. La Renaissance du Livre, Tournai, 2001
  • Art belge au XX e siècle, Serge Goyens de Heush, Ed. Racine, Bruxelles, 2006
  • Dictionnaire des Artistes Plasticiens de Belgique des XIXe et Xxe Siècles, Paul Piron, Ed. Art In Belgium,
  • Dictionnaires en ligne et bases de données : www.ledelarge.fr et www.artistescontemporains.be

ARTISTE

Claude Foubert

DATE

mai-juin 2016

PARTAGER

RETOUR